Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Chaque être humain est un livre, un livre qu’il est lui-même en train d’écrire :

 

ses pensées, ses sentiments tracent les caractères d’une écriture qui va se graver dans la matière de ses corps subtils.

 

Mais combien parmi vous le savent-ils ?

 

Combien ont commencé à écrire consciemment leur propre livre ?

 

Depuis toujours on instruit les humains à ne travailler qu’à l’extérieur d’eux-mêmes et là, c’est vrai, ils réussissent magnifiquement, tandis que leur monde intérieur n’est qu’un terrain en friche.

 

Mais toutes ces créations dont ils sont si fiers ne leur appartiennent pas vraiment.

 

Elles sont extérieures à eux et donc disparaîtront.

 

Seul le travail qu’on fait sur sa propre matière s’inscrit pour l’éternité.

 

Vous direz "Mais puisque ces créations sont intérieures, elles n’apportent rien à personne".

 

Détrompez-vous : un être qui se crée lui-même, qui écrit lui-même son propre livre, est un bienfaiteur pour tous ses frères humains parce qu’il est un livre vivant qui les inonde de sa chaleur et de sa lumière.

 

Et c’est ainsi que lorsque vous devrez quitter cette terre, vous serez encore plus vivant que lorsque vous y êtes descendu.

 

Car la mort n’est en réalité qu’un changement de forme et c’est à nous qu’il appartient que chaque nouvelle forme soit remplie d’une quintessence toujours plus riche et précieuse.

 

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog