Aider nos êtres chers à partir

 

Nature (26)

 

Nos êtres chers sont bien vivants, mais dans une autre sphère d'existence.

Ils sont bien là, ils nous voient, nous envoient des signes quelquefois (que nous ne voyons pas toujours).

Quand ils quittent notre plan, nous sommes tristes, parfois notre chagrin est tel que nous tombons malades.

 

Il ne faut pas oublier qu'ils nous voient et que notre douleur les perturbe, les empêche d'avancer, de continuer leur évolution.

Bien sur, nous avons besoin d'un temps de deuil, de pleurs, de désespoir.

Mais, ensuite, le questionnement arrive : Où est-il ? Où est-elle ?

 

Puis, à force de chercher, de se renseigner, d'apercevoir des signes, on se rend compte qu'ils sont bien vivants, même si on ne peut les voir.

 

A partir de ce moment, on ne peut plus douter, on ne doute plus.

 

Il arrive alors quelque chose de merveilleux :

Nous ne leur envoyons plus notre tristesse et notre chagrin.

Ils savent alors que nous avons compris, que nous savons qu'ils sont heureux et libres.

Et, notre façon de parler d'eux avec joie les remplit de bonheur.

Ils peuvent alors être en paix et continuer leur évolution.

 

Ce chemin ne se fait pas aussi facilement qu'il y paraît. Il faut quelquefois des années pour comprendre.

Maintenant, avec internet, nous avons une fenêtre ouverte sur le monde et sur l'information.

Lorsque j'ai perdu des êtres chers, j'aurais aimé avoir quelqu'un qui me dise tout çà !

Combien de temps j'aurais gagné pour mon bonheur et celui de mes êtres chers !

 

note : Vous pouvez partager ce texte si vous le désirez. Afin de respecter le travail accompli par l'auteur, merci de ne rien ajouter ni enlever du texte ci-dessus et de faire référence à ce lien : "Aider nos êtres chers à partir" en y ajoutant cette note. Merci.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog